symbole de l'hibiscus

Fleur de l'amour 

L’hibiscus (provenant du grec, « hibiskos », ancienne appellation de la guimauve, plante appartenant à la même famille botanique, les malvaceae), est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés !

C’est un arbuste très décoratif au feuillage persistant, pouvant atteindre jusqu’à 5 mètres de haut et autant de large. Il produit de magnifiques fleurs tout au long de l’année. Il existe de nombreuses espèces en Polynésie, la plupart ayant été introduites en 1845 par le Docteur Johnstone. Les anciens Tahitiens jalonnaient avec des plants de Aute rouge (Hibiscus) les sentiers qui conduisaient aux cols entre les vallées.

Description botanique:
La fleur d’hibisucs est connue pour ses feuilles vertes, pointues et son graphisme particulier qui se caractérise par un balancement entre une dimension sauvage et romantique. Elles sont vernissées et régulièrement dentées sur leurs côtés. Larges à leur base, elles vont en s’amincissant en forme de cœur renversé. Les fleurs sont solitaires, et généralement de taille modeste (entre 10 et 12 cm). Elles peuvent être simples ou doubles, et présentent divers coloris. Toutefois, la couleur rouge pourpre est caractéristique de l’espèce indigène, le Aute maohi ou Aute raau. C’est une fleur d’origine polynésienne qu’on appelle aussi « la fleur de Chine ». Il s’agit également de la fleur nationale d’Hawaï.

Tatouage polynesien fleur d’Hibiscus

La fleur d’hibiscus a également des propriétés médicinales, elle a des vertues émollientes et adoucissantes. Elle est utilisée dans les états inflammatoires internes et externes. Des chercheurs indiens ont mis en évidence dans l’hibiscus rosa sinensis des propriétés anti-fertilisantes et abortives. Les fleurs sont utilisées fraîches ou cuites à l’eau en cataplasmes, en gargarisme, ainsi qu’en infusion ou décoction. La médecine traditionnelle polynésienne utilise le Aute maohi pour ses propriétés spasmolytiques et calmantes. Sont exploités les bourgeons et les jeunes feuilles, et plus rarement les fleurs épanouies.

Autres propriétés, les pétales d’hibiscus étaient utilisés pour fabriquer une teinture noire qui servait de cosmétique pour se noircir les sourcils!

La fleur d’hibiscus est devenue très populaire pour les tatouages. Elle nous accompagne effectivement à l’enfance (pour ma part en tout cas), et demeure à l’âge adulte un élément de nostalgie mais surtout de beauté remarquable.

La fleur est un symbole universel de beauté, on peut l’utiliser pour représenter une personne aimée, des enfants ou toute une famille.
Le tatouage de la fleur d’Hibiscus peut signifier l’amour puisque c’est le sens qu’on lui prête dans la tradition.

Ci-dessous une esquisse de Bernard pour Mylène, qui reprend ce que j’expliquais précédemment.
Deux grandes hibiscus l’une représentant la personne qui porte ce tattoo, la seconde pour la personne qui partage sa vie, une troisième, plus petite qui symbolise une envie d’enfant

commander un dessin signé Lompré